dimanche 18 août 2013

Granville

En 1066, à l'issue de la bataille d'Hasting qui marque la conquête de l'Angleterre, Guillaume le Conquérant offre des terres à la famille viking Grant pour la récompenser de sa fidélité: ce sont les premiers pas de Granville, qui porte le nom de cette famille.
Au XVème siècle, en pleine guerre de cent ans, les Anglais développent la cité en construisant une ville fortifiée pour surveiller le Mont Saint Michel.
En 1520 débute la Grande pêche à Terre-Neuve et Granville devient un grand port morutier. Entre 1750 et 1780, près d'une centaine de bateaux partent chaque année.
Républicaine en 1793, la ville résiste aux milliers de vendéens dirigés par La Rochejaquelein.
En 1870, alors que l'activité balnéaire se développe depuis plusieurs décennies, la ligne de chemin de fer Paris-Granville est inaugurée. A environ 35 km/h, il faut neuf heures pour relier la capitale et le bord de mer !
 
Le port de Granville, où se pratiquent la pêche côtière ainsi qu'une petite activité de commerce, offre de très intéressants panoramas.
L'avant-port se nimbe d'une aura fantomatique à marée basse avec ses bateaux échoués.
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le bassin à flot affiche quant à lui les paysages industriels que j'affectionne.
 
 
 
 
 

Dans la haute ville, dominant le port, se dresse l'église Notre-Dame du Cap Lihou.
A l'emplacement d'un sanctuaire de bois du XIIème siècle bâti pour abriter une statue de la Vierge découverte dans les rochers du Cap Lihou, les Anglais commencent la construction de l'église  en granit de Chausey en 1441. Il ne demeure de cette époque que quelques murs de fondation. Le chœur, le déambulatoire, la grande nef, la sacristie, la chapelle Saint Clément et la chapelle Notre Dame du Cap Lihou datent du XVIIème siècle.
Christian Dior y est baptisé le 22 août 1908.
 
Façade du XVIIIème siècle.



 
Détail de la façade de style néoclassique.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La Sainte Barbe à la porte nord.
 
 
Les vitraux sont l'œuvre de Jacques Le Chevallier (1896-1987.)  Ils sont marqués par l'influence des courants post-impressionnistes, Nabis, Fauves et Cubistes. Dans cette bible de verre, j'aime particulièrement le contraste entre grisaille et couleurs éclatantes.
 
 



 
 
 

 
 


 
 
 
 


 
 

 
 

 
 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire