dimanche 25 août 2013

L'abbaye Sainte-Trinité de Lessay

 
 
 
 
Considérée comme un joyau de l'art roman, l'abbaye Sainte-Trinité de Lessay a été fondée en 1056 par le seigneur de La Haye-du-Puits, Richard Turstin Haldup et son fils Eudes au Capel.
 
 
 
 
 
 
Au XIIème siècle, l'abbaye bénédictine possédait des biens dans plus d'une quarantaine de paroisses dans le Cotentin, dans le Bessin, à Jersey et jusqu'en Angleterre.
 
 
La nef et le chœur.



 
 
Aux XIVème et XVème siècles, elle eut à souffrir de la guerre de cent ans et des guerres de religion, qui marquèrent le début de son déclin.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En 1752, les bâtiments conventuels du XIème siècle furent rasés et reconstruits dans le style de l'époque.
 
 
La nef vue du chœur.
 
 
En 1791, l'abbaye fut vendue comme bien national. L'église abbatiale devint église paroissiale et depuis cette date, les bâtiments conventuels sont privés.
 
 
 
 



 
 
Le 11 juillet 1944, les troupes allemandes posèrent dans la nef 25 mines anti-chars, dont l'explosion provoqua d'immenses dégâts.
 
 
Sainte Opportune

Abbesse de Montreuil au diocèse de Sées - Sœur de Saint Godegrand évêque de Sées
VII-VIIIème siècle
Patronne de l'ancienne église paroissiale de Lessay.

Ce relief en pierre calcaire du XIIIème siècle
provenant de l'ancienne église paroissiale de Sainte Opportune
sur le territoire de laquelle fut fondée en 1056 l'abbaye de Lessay
est la plus ancienne représentation de la Sainte en Normandie.
 
 
La restauration de l'édifice à l'identique, menée par l'architecte en chef des Monuments historiques Yves-Marie Froidevaux, dura de 1945 à 1958.
 
 
L'église abbatiale est l'un des tous premiers édifices du monde occidental
à avoir reçu un voûtement complet sur croisées d'ogives.
 
 
 
L'abbaye Sainte-Trinité en juillet 1944.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire