samedi 5 octobre 2013

Arnaud Rivière + Thierry Madiot / Festival MAAD IN 93

Festival MAAD IN 93 - Créations musicales exclusives et éphémères
Jusqu'au 6 octobre en Seine-Saint-Denis.


Arnaud Rivière + Thierry Madiot
Performance sonore
Le 4 octobre aux Instants Chavirés à Montreuil.




"Entre concerts et installations, Thierry Madiot et Arnaud Rivière s'associent pour une création inédite, une rencontre entre deux expérimentateurs exceptionnels. 
D'un coté, Arnaud Rivière, musicien aux influences rock qui sort des sentiers battus pour se concentrer exclusivement sur l'improvisation bruitiste, en solo ou accompagné d'autres musiciens (Roger Turner, Alexandre Bellenger). De l'autre, Thierry Madiot, membre de l'ensemble Dedalus, tout aussi improvisateur dans l'âme, tout aussi sonore...
Tuyaux, air comprimé, tourne-disque détourné, ressorts, tiges, autant d'éléments pour une performance qui s'aventure hors de scène, qui se construit autour des chocs et des flux acoustiques, électroniques et visuels. À écouter et à voir !"


Arnaud Rivière.

Thierry Madiot.

Je n'étais venue qu'une seule fois aux Instants Chavirés, durant l'hiver 2003/2004 je crois. C'était un concert avec un gars qui jouait du piano de manière atypique, un Américain peut-être, entouré de tout un bestiaire d'animaux en peluche. Un bon souvenir, un peu vague maintenant, à cause du temps qui passe et aussi parce que j'avais un peu bu ce soir-là. Je ne me souvenais même pas que la salle était à Montreuil d'ailleurs. Il faut dire qu'à l'époque, Montreuil ne signifiait pas grand chose pour moi. Je me rappelle cette période de ma vie comme d'une petite bulle  hors du temps, où j'avais le sentiment d'être protégée de tout. Il me suffisait de tendre les bras pour être réchauffée.
Y revenir presque dix ans plus tard avait quelque chose d'étrange, comme si j'étais passée de l'autre côté du miroir. Il n'y avait rien à faire hier soir, ni même à dire, si ce n'est accepter que c'était là quelque chose d'infiniment triste.
Et pour cela, autant se laisser accompagner par des sons multiples et étonnants, souvent assez planants, produits par d'étranges installations en mouvement, comme autant de gentils monstres en pleine respiration, très agréables à contempler.














































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire