mercredi 16 octobre 2013

Jimmy P. (Psychothérapie d'un Indien des Plaines)

Jimmy P. (Psychothérapie d'un Indien des Plaines)



Réalisation: Arnaud Desplechin
France / U.S.A., 2013.

Avec: Benicio Del Toro, Mathieu Amalric, Gina McKee.

D'après l'ouvrage de Georges Devereux, Psychothérapie d'un Indien des Plaines, 1951.



A la fin des années 1940, dans l'Amérique des grandes plaines, Jimmy Picard est un ancien combattant qui ne parvient pas à se réadapter à la vie civile. Souffrant de violentes céphalées et de crises d'angoisses qu'il anesthésie à grand renfort d'alcool, il finit par être admis dans un centre psychiatrique pour vétérans de la deuxième guerre mondiale à Topeka dans le Kansas. Les examens ne révélant aucune lésion organique et Jimmy étant un Indien Blackfoot assez mystérieux aux yeux de ses médecins, il est confié aux bons soins de Georges Devereux, psychanalyste et ethnologue français, spécialiste des cultures amérindiennes, qui arrive de New-York et entame un travail analytique avec lui.

Le film de Desplechin, joliment installé dans l'Amérique rurale des années 1940, est le récit de ce travail, ponctué par des flash-backs dans le passé et les rêves de Jimmy.

Si je conçois que le film puisse être un peu ennuyeux pour qui ne s'intéresse pas à la psychanalyse, j'ai trouvé de toute beauté la rencontre entre ces deux hommes issus de deux mondes différents, mais chacun malmené par la guerre. Le respect, la confiance et la complicité intellectuelle se forgent réciproquement au fil des séances; ce sont là des choses très émouvantes et très bien rendues. Desplechin explore avec beaucoup de sensibilité ce sentiment de fraternité qui est la véritable ossature de son film.




L'accueil mitigé lors du dernier Festival de Cannes ne me semble pas du tout mérité, d'autant que Benicio Del Toro et Mathieu Amalric portent avec beaucoup de talent cette rencontre surprenante, source de résilience et de renouveau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire